samedi 10 novembre 2012

Mathieu GUIBE & Cécile GUILLOT_Quintessence Hiémale


4ème de couverture :

L'hiver venu, la vie ralentit sous un voile glacial. Les coeurs se cachent du froid et s'emmitouflent dans un manteau de neige. Mais les hommes ne sont pas les seuls à endurer la rude saison. La Nature elle-même se métamorphose et dévoile un tout autre visage. Ce recueil vous offre quatre contes pour décrire l'hiver des Eléments.

Naître de la Glace...

Chevaucher le Vent...

Puiser l'essence de la Terre...

Embraser la Flamme intérieure...

Quatre contes pour comprendre comment réchauffer nos âmes, même en hiver.

Mon avis :

Commençons par le commencement ! Je ne peux tout simplement pas vous parler de ce livre sans vous avoir fait remarquer sa sublime couverture !! 
Cette représentation est née de la main de Cécile Guillot elle-même, et c'est elle qui a inspiré les deux auteurs lors de leur écriture.

Après une élogieuse préface signée Céline Guillaume, nous voilà plongés dans quatre contes hivernaux, quatre contes qui nous parlent chacun d'un des quatre éléments fondamentaux : l'Eau, l'Air, la Terre et le Feu. Nous avons donc :

- La princesse des neiges, par Mathieu Guibé.
"L'astre solaire se levant projetait sur les flots l'ombre d'un dragon doré, tel le gardien des trésors abyssaux profondément enfouis dans l'océan."

- A bare tree in love with the winter, par Cécile Guillot.
"Je vis alors dans son regard, pour la première fois, la douleur d'être née fée et non pas femme. Le prix à payer pour cette immortalité que beaucoup auraient enviée, représentait désormais une terrible malédiction."

- La dernière flamme, par Mathieu Guibé et Cécile Guillot.
"Déifiés dans certaines civilisations, ils n'étaient considérés que comme de simples artisans dans d'autres cultures. Barnabeus était estimé comme tel : un professionnel du feu."

- Là où s'envolent les rêves, par Mathieu Guibé et Cécile Guillot.
"Maintenant que vous en avez pris conscience, vous sentez que vous êtes aussi aérien qu'une plume. Le moindre coup de vent pourrait vous emmener tout là-haut."

On découvre tout d'abord les auteurs séparément, avec chacun son style, avant de les découvrir ensemble, et le moins qu'on puisse dire, c'est que le mélange de leurs styles respectifs s'associe à merveille. La lecture nous emmène dans un univers enchanteur dans lequel on aimerait rester plongé un peu plus longtemps.

J'ai tout de suite retrouvé le style de Mathieu Guibé que j'avais tant aimé dans Germ~iN~es[SENS]ce. Cet auteur a un truc, un je-ne-sais-quoi qui fait qu'on entre dans l'histoire dès le départ, comme envoûté par ses mots. La lecture est très simple, très fluide, ce qui la rend hyper agréable, et, qui plus est, il arrive à transmettre tout un panel d'émotions dans ses récits. Un auteur qui, comme je le disais dans ma précédente vidéo du C'est lundi, que lisez-vous ?mérite amplement d'être lu.

Si chaque conte possède une touche de magie qui le rend unique en son genre, j'avoue avoir préféré La princesse des neiges, qui a vraiment été un gros coup de coeur pour moi. C'est un conte vraiment poétique, qu'on pourrait raconter aux enfants au même titre que d'autres contes plus célèbres, tels que ceux d'Andersen ou de Grimm. Ses mots m'ont touchée, m'ont émue, ont véritablement réussi à me faire rêver.

Il m'arrive parfois (mais ça reste entre nous ;D) de faire des analogies entre mes lectures et certaines chansons, et de les associer, parce que pour moi, elles correspondent l'une à l'autre. Eh bien, le fait est qu'en lisant cette histoire, j'arrivais presque à entendre Hijo de la luna, du groupe Mecano (qui est une chanson que j'adore, soit dit en passant). 

Ce fut tout simplement un voyage magique dans ce beau royaume enneigé et son peuple de Cristal.

Le deuxième conte, A bare tree in love with the winter, a été écrit par Cécile Guillot.
J'ai aimé découvrir cette auteure dont j'avais déjà entendu parler par le passé et dont j'adorerais découvrir le livre Fille d'Hécate.

Si les auteurs ont principalement axé leurs récits sur le thème de l'hiver et les quatre Eléments, ils abordent également d'autres sujets tels que le sacrifice, la maternité, l'amitié, la famille...

Dans les deux derniers contes, qui sont co-écrits, la plume des deux auteurs se mêlent parfaitement pour créer un univers doux et cotonneux, où l'on aimerait se lover, un univers où l'imagination est un remède au froid et peut réchauffer un coeur de glace.

En bref : Un coup de coeur pour moi ! Des petits contes à lire sans modération !


Infos :

Titre : Quintessence hiémale, contes d'hiver
Auteur : Mathieu Guibé et Cécile Guillot
Editeur : auto-édité
Publication : 2012
Pages : 98
Prix : 5€

Si vous êtes intéressé par ce livre, vous pouvez le trouver sur le site de l'auteur ou à la librairie l'Antre Monde

Et pour ceux qui voudraient réécouter Hijo de la Luna :



2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais maintenant que j'ai lu ta chronique, j'ai très très envie de le lire. J'adore les contes, surtout en hiver. Ce livre va rejoindre ma wish-list. La couverture est sublime en plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait super plaisir qu'une de mes chroniques puisse donner envie de lire :) Merci à toi pour ce petit commentaire ;) Je suis pareil, en hiver, surtout quand la période de Noël approche, j'ai envie de magie, de contes, et ça se ressent dans mes lectures :P En tout cas, si jamais tu as l'occasion de le lire, n'hésite pas, franchement il est génial ^^ J'ai trouvé qu'il se finissait trop vite ;)

      Supprimer